trampoline mauvais dos

Est-ce que le trampoline est mauvais pour le dos ?

Faire du trampoline est non seulement du divertissement, mais c’est aussi du sport à part entière. En effet, le trampoline est un équipement de sport qui fait travailler l’ensemble des muscles du corps de manière ciblée. Les muscles responsables du maintien sont les plus concernés, notamment les muscles du dos et du ventre (les abdominaux), de même que les muscles du plancher situés dans le bassin. Cependant, est-ce que cela est bénéfique pour le dos ou est-ce que le trampoline est mauvais pour le dos ? Nous allons le savoir.

Le trampoline un remède au mal de dos

Le mal du dos est très courant et touche actuellement de nombreuses personnes. La douleur vient souvent à cause d’une mauvaise posture, d’une position assise ou debout de manière prolongée. Aussi, le lumbago, douleur en région lombaire, au niveau du bas du dos se manifeste parfois à cause d’un geste brusque ou le port d’une charge lourde. Les personnes qui souffrent de lumbago présentent alors un dos tordu, dû aux contractions musculaires. Le moindre geste peut être pénible et très douloureux. L’obésité peut aussi entraîner le mal du dos. Une personne en surpoids peut avoir une altération des muscles lombaires, au bas du dos. Cependant, la pratique de sport sur un trampoline est un remède pour soulager les maux du dos et aide à perdre du poids. En effet, 15 minutes de trampoline vous font perdre environ 300 calories.

Le trampoline va stimuler les muscles du dos et des abdominaux à se renforcer. Les rebonds sur les toiles de saut du trampoline favorisent la ceinture de l’abdominale à se tonifier. Du coup, l’ensemble des os de la colonne vertébrale vont se remettre en place et ne plus causer de douleur. De simples exercices sur ce matériel suffisent pour vous relaxer et soulager le dos. Avec des entraînements réguliers, vos lombaires, vos os rachidiens, votre trapèze et votre grand dorsal seront correctement resserrés.

Les rebonds sur le trampoline activent plus de 600 muscles du corps, parmi eux figurent les muscles dorsaux, les muscles des fessiers et des jambes, ainsi que les vertèbres. Ainsi, votre corps retrouve sa bonne posture et vos articulations gagnent en souplesse. Lors des sauts, la traction et les mouvements de compression permettent aux disques intervertébraux de s’approvisionner en nutriments et en liquide. À chaque rebond sur le trampoline, les disques sont compressés et étirés progressivement.

Faire attention au trampoline

Certaines personnes peuvent juger négatif du sport sur un trampoline. Elles ont peut-être eu des maux de dos après une séance de saut. Pas de panique, ces douleurs peuvent être facilement guéries. Cependant, vous pouvez prévenir à ce problème. Comment ?

Demandez à être coacher au début de votre séance sur un mini-trampoline. En appliquant bien la formation, au fur et à mesure, vous seriez complètement autonome. 

  • Exécutez des sauts corrects et normaux.
  • Apprenez à tomber sur votre dos ou sur votre estomac.
  • Si vous souffrez d’une quelconque douleur du dos ou de scoliose, éviter de monter sur le matériel.
  • Faites attention de ne pas se heurter sur le trampoline ou le cadre.
  • Ne pas porter des chaussures.
  • Adaptez vos rythmes selon vos besoins et ne pas abuser.
  • Demandez d’abord l’avis de votre médecin si vous avez mis longtemps pour vous remettre au sport.

Entrainement du dos sur un trampoline

Pour un meilleur résultat, entraînez-vous régulièrement, au moins 45 minutes d’entraînement, afin de maintenir le dos en forme. Avec la sécurité adéquate, le trampoline peut être un remède pour les maux de dos.

Voici quelques astuces d’entraînement du dos sur un trampoline fitness :

  • Mettez-vous debout et appuyez sur vos talons à chaque saut.
  • Gardez la colonne vertébrale bien droite et les bras bien étendus.
  • Maintenez votre rythme dans vos mouvements et augmentez légèrement l’intensité si vous le souhaitez.
  • Adoptez une posture bien droite et ciblez les muscles centraux.
  • Évitez de se crisper pendant l’exercice et faites une descente à reculons. Cela vous permet de revenir au sol sans vous faire mal au dos.
  • À chaque rebond, mettez-vous en position squat à l’atterrissage, les fesses en arrière, les genoux fléchis, les cuisses parallèles au sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.