installer type sol trampoline

Sur quel type de sol installer un trampoline ?

Pour les enfants, s’amuser sur le trampoline est leur objectif. Les adultes, quant à eux, doivent respecter des consignes strictes pour assurer la sécurité de tous les utilisateurs. Dans cette idée, le montage et la place d’utilisation d’un trampoline nécessitent un espace bien étudié. Lorsque vous vous informez sur le terrain idéal pour l’installation et l’utilisation d’un trampoline, vous rencontrez deux opinions bien différentes. D’un côté, certaines sources vous proposent une surface dure, d’autres informations vous conseillent d’opter pour sol mou. Cela engendre sans doute une confusion et vous ne savez plus quelle est la zone à choisir. Afin de mettre tout cela au clair, nous allons vous montrer le type de sol idéal pour installer un trampoline de jardin.

Où installer un trampoline de jardin ?

Comme son nom l’indique, le trampoline de jardin est spécialement conçu pour avoir son emplacement à l’extérieur. Lorsqu’on parle d’extérieur, il existe quelques dispositions à suivre pour une utilisation en toute sécurité. Pour que tout le monde puisse en profiter pleinement du trampoline, il est conseillé de le placer sur une zone dégagée.

Pour que les enfants, les adolescents et les adultes s’amusent sans crainte, installez le trampoline loin de tout décor. Effectivement, vous devez laisser au moins deux mètres d’écart entre la structure et tout objet du jardin. Évitez également de placer le trampoline près d’une piscine ou d’une allée. Dans cette même idée, évitez d’installer un trampoline sous un arbre ou tout autre objet de l’extérieur. La hauteur atteinte par un saut peut causer un éventuel accident si le trampoline se situe sous quelconque élément.

Le plus important, c’est le type de sol qui recevra le trampoline. Le terrain est en grande partie responsable de la stabilité d’un trampoline. Comme vous le savez bien, il ne faudra pas utiliser un trampoline n’importe où et n’importe comment.

installer type sol trampoline
Deux enfants font du basket sur un trampoline au sol

La mise en place d’un trampoline

Pour que chaque utilisateur profite du trampoline en toute sécurité, la structure doit être sur une surface plate et non glissante.

Poser un trampoline sur un sol plat

Quelle que soit la catégorie de trampoline, il est obligatoire de choisir un emplacement plat. La moindre pente est dangereuse puisque la stabilité du trampoline serait compromise. Si un trampoline est installé sur un sol en pente, chaque saut est risqué parce que l’utilisateur peut être projeté vers l’extérieur. Le cadre et la toile de saut doivent toujours être à l’horizontale. Pour cela, utilisez un niveau à bulle pour bien vérifier qu’il n’y a aucun angle.

Choisir un sol non glissant

Lorsqu’on parle de sol non glissant, il est question des matériaux compactés. L’idéal est de choisir un endroit où le sol a déjà été travaillé et ne risque pas de s’effondrer sous le poids du trampoline. Si le sol est glissant, un des pieds du trampoline peut s’enfoncer dans la terre. Malgré un bon kit d’ancrage, cela peut toujours arriver.

Le type de sol pour l’installation d’un trampoline

Le sol pour le montage et l’usage d’un trampoline contribue à la sécurité des enfants et des adultes. D’ailleurs, ne confondez pas la surface qui reçoit les pieds du trampoline et l’espace tout autour. En réalité, avoir ces deux types de surfaces nécessite quelques travaux. Ce choix est bel et bien justifié pour deux bonnes raisons de sécurité :

  • Il est recommandé de poser les pieds du trampoline sur un sol dur pour stabiliser le cadre 
  • La partie hors du trampoline doit être assez meuble pour amortir les éventuelles chutes

Si vous ne pensez pas entreprendre de travaux, voici chaque catégorie de sol qui pourra accueillir un trampoline.

Placer le trampoline sur un sol compact

La plupart des trampolines de jardin sont aujourd’hui installés sur un sol compact. On distingue la terre battue, le béton, le bitume et le gazon. Si tous ces éléments procurent une excellente stabilité à l’ensemble, chacun possède ses défauts. Le bitume et le béton n’absorbent aucun choc causé par une chute et aggravent même l’incident. Concernant la terre battue, celle-ci devient dure en période de sécheresse et surtout durant l’été sans pluie.

L’idéal est de choisir le gazon puisqu’il absorbe suffisamment l’impact d’une chute. La majorité des trampolines sont tous installés sur du gazon. Assurez-vous d’avoir correctement serré le kit d’ancrage dans ce cas. Même pour un trampoline inground, la partie extérieure de la toile doit idéalement être du gazon. Sur les sols compactés, l’utilisation d’un trampoline avec filet de protection est recommandée.

Installer le trampoline sur un sol fluent

Les sols fluents regroupent tous ceux qui ne sont pas compacts. On retrouve ainsi le sable, les écorces et copeaux de bois ainsi que le gravillon. Lorsque ces matériaux sont en grande quantité, ils procurent un excellent amortissement. Le risque de blessure causé par une chute est ainsi limité. Si vous souhaitez utiliser ces éléments comme sol pour trampoline, assurez-vous au moins que chaque pied repose sur des fondations solides.

Le bon choix est le sable puisque ce matériau ne cause pas de blessure profonde en cas de chute. Les gravillons et le bois peuvent s’incruster dans la peau et causer une infection. Lorsque vous apercevez des trampolines à la plage, vous remarquerez que le montage de chaque pied est différent de ce que l’on voit dans un jardin. Leurs systèmes d’ancrage sont enterrés bien plus profondément pour une meilleure protection des utilisateurs. Pour des usagers expérimentés, ils peuvent même envisager d’utiliser un trampoline sans filet de protection.

Poser le trampoline sur un matériau synthétique

Si vous connaissez les terrains synthétiques d’un court de tennis, vous devinez tout de suite la caractéristique de la surface. Avoir un terrain synthétique pour trampoline est un excellent choix. Leur qualité dépend bien évidemment de la matière utilisée, mais ils ont tous un très bon niveau d’amorti sans déstabiliser le cadre. Ce genre de matériau possède une très bonne résistance en plus de vous permettre de choisir la couleur décorative. Leur seul défaut est leur prix qui est le plus élevé comparé aux autres types de sols.

Malheureusement, il ne sera pas possible d’opter pour un trampoline inground si vous avez déjà ce genre de terrain chez vous. Dans ce cas, si vous n’avez pas encore investi sur le synthétique, prévoyez tout d’abord la mise en place du trampoline bien avant. Même si ces sols amortissent très bien les chutes, il est toujours recommandé d’utiliser un filet de protection.

L’exception des trampolines enterrés

Les trampolines inground nécessitent de creuser un trou avant d’être utilisés. Ces modèles sont spécialement prévus pour être placés sur du gazon. En effet, cela est une question de drainage et d’efficacité. Sur une terre battue, la boue risque de s’accumuler aux alentours en cas de pluie. Concernant le sable, le béton et le bitume, il est juste impossible d’y creuser efficacement.Quel que soit le modèle que vous choisirez, le trampoline doit respecter des dispositions strictes pour assurer la sécurité des usagers. En dehors de la qualité, le montage et l’emplacement déterminent la longévité d’un produit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.